et un p'tit billet pour juillet

en version très courte, un billet quotidien à l'antenne durant tout le mois de juillet.

Fil des billets - Fil des commentaires

07/29/2011

Marthe.

''Cliquer ci-dessous pour écouter ce billet qui sera le dernier de l'été.''

Fichier audio intégré



Le tablier de Marthe. Tablier de service qu’elle ne quittait jamais. Elle y transportait depuis le poulailler les œufs du jour et même parfois les poussins, et du potager les pommes tombées de l’arbre. Manicle pour sortir la tarte du four, ou le gratin de courgettes. Torchon au revers imparable pour dépoussiérer la table dédiée aux gens de passage. Refuge instantané pour les petits en pleurs, en peur, en manque de câlins. Le tablier de Marthe. Bonne fête à toutes les Marthe en hommage à celles, toujours effacées, souvent oubliées, parfois exploitées, mais rarement mises en pleine lumière. Lumière qu’elles nous ont donnée. 21-_Marmotte_des_Rocheuses_Canada.jpg Marmotte des Rocheuses - Canada Photo : © Samuel Blanc

* Nous nous retrouvons le 30 août pour la "rentrée" d'un billet radiophonique de deux minutes, chaque mardi matin à l'antenne jusqu'en juin 2012. Bon été à toutes et à tous.

07/28/2011

Samson

Cliquer ci-dessous pour écouter ce billet :

Fichier audio intégré



La belle Dalila, à la solde des Philistins, parvient à séduire Samson. Et ça va être sa fête ! Le 28 juillet. Son secret : une chevelure rasta qui le rend invincible. Dalila perce le secret et dans une nuit d’amour, lui coupe les cheveux. Dans les geôles philistines, on lui crève les yeux. Mais voilà ! Les cheveux ont repoussé un brin et notre Samson-les-gros-bras fait s’écrouler les colonnes du temple : tel un kamikaze, il meurt sous les décombres, avec ses ennemis. On lira dans le rapport de police : « Nos services se sont fait coiffer -c’est le cas de le dire- par la belle Dalila, qui était de mèche ». 20-_Grizzli_Canada.jpg Grizzli - Canada - Photo : © Samuel Blanc

07/27/2011

Nathalie

Pour écouter la version radiophonique, cliquer ci-dessous :

Fichier audio intégré



Nous passons à table. Les invités sont là qui prennent place. La cousine germaine dont c’est la fête car elle s’appelle Nathalie, tient le crachoir et seule une fausse-route par arête de poisson interposée, pourra l’arrêter. Mais elle vient de compter les couverts. Elle n’est plus du tout dans son assiette ce qui est un comble chez elle, reine de la fourchette. Nous sommes treize. Et la voilà qui nous fait sa crise prétextant que, chez elle en Italie, il n’y a pas de chiffre treize, même à la loterie ! Quel bonheur d’apprendre que nous disposons d’un gros mot pour désigner cette crainte inconsidérée d’être treize à table : L’hellotridécatabulophobie… 19-_Saxifrage-a-feuilles-opposees-Queyras__Claude_Villard_.JPG Saxifrages à feuilles opposées- Queyras - Photo : © Claude Villard

07/26/2011

Anne

Cliquer ci-dessous pour la version sonore de ce billet :

Fichier audio intégré



Bonne fête Anne. Une indiscrétion de cours d’école, m’avait révélé le prénom de Madame Martin, ma première institutrice. Anne. Elle fut la seule qui ne m’impressionnât jamais, exposé au tableau noir. Pour Anne -et je vous vois venir- cet extrait de « l’ode aux cancres » de Jacques Prévert :
{{…Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur.}}

18-_Manchot_empereur_Antarctique.jpg Manchot empereur - Antarctique - Photo : © Samuel Blanc

07/25/2011

Jacques

Pour écouter la version sonore, cliquer ci-dessous :

Fichier audio intégré



Bonne fête à tous les Jacques. Jacqueline. Jacquot. Jacote. Jacquier. Jacquet. Jacquette. Jacobin. Jacobine. Jacquard. Jacquerie. Jacques a rit. Jacques a dit. Jacuzzi. Jacquot. Jacquou. Jack. Jacky. Jackpot, l'ami. Jacquemart. Coquille. St Jacques. De Compostelle. Faire le Jacques. Frères Jacques. Dormez-vous ? Grand Jacques. Tais-toi donc. C’est trop facile...

''...C’est trop facile quand un amour se meurt
Qu’il craque en deux parce-qu’on l’a trop plié
D’aller pleurer comme les hommes pleurent
Comme si l’amour durait l’éternité
Tais-toi donc Grand Jacques
Que connais-tu de l’amour ?
Des yeux bleus des cheveux fous
Tu n’en connais rien du tout...''
Eh oui ! Bonne fête Jacques. 17_Ours_polaire_Svalbard.jpg Ours polaire au Spitzberg - Photo : © Samuel Blanc

- page 1 de 5